LE MOUVEMENT DE LUTTE POUR UNE AGRICULTURE DURABLE ET INCLUSIVE / NOTRE ENGAGEMENT

Que garantissons-nous à nos agricultrices et nos clients?

À nos agricultrices :

Du travail toute l'année grâce aux infrastructures Canaan Land

Un accès durable et sécurisé à la terre

Un salaire régulier grâce à la vente de leur production à un prix juste

À nos clients :

Des fruits et légumes sains et de qualité

L'utilisation d'engrais naturels

La plantation d'arbres et culture selon les principes de l'agroforesterie

Le système de management ESG de Canaan Land :

« L’écrasante majorité des personnes vivant en-dessous du seuil de pauvreté appartient à deux régions dont l’Afrique subsaharienne. »

Nous nous engageons sur cet objectif en donnant des salaires décents et en aidant les familles des agricultrices que nous installons sur le site de production.

« Si les femmes des régions rurales jouissaient au même titre que les hommes d’un accès à la terre, à la technologie, aux services financiers, à l’éducation et aux marchés, le nombre de personnes souffrant de la faim serait réduit de 100 à 150 millions. »

L’Afrique ne pourra lutter contre la famine et la malnutrition que si elle adopte un modèle de production durable. Ainsi, nous ne produisons que des fruits et légumes issus de l’agriculture biologique afin de prendre soin de nos terres et de la santé de nos consommateurs.

    « À l’échelle mondiale, les femmes ne représentent que 13% des propriétaires de terres agricoles. »

    Cet objectif anime le projet depuis ses débuts. Nous rêvons d’une Côte d’Ivoire où chaque femme serait autonome et prendrait sa vie en main. Nous formons nos agricultrices non seulement à l’agriculture mais également au leadership et à l’entreprenariat.

    « L’écart de rémunération entre hommes et femmes dans le monde est de 23% et, sans action décisive, il faudra encore 68 ans pour parvenir à un salaire égal. Le taux d’activité des femmes sur le marché du travail est de 63% et celui des hommes de 94%. »

    Canaan Land a pour objectif de déprécariser le métier des agricultrices rurales en leur fournissons un salaire fixe et régulier. Cela contribuera à terme à la croissance de la Côte d’Ivoire. Aussi, nous donnons un travail décent à nos agricultrices en employant des hommes pour faire les tâches les plus pénibles.

    « La dégradation des sols, le déclin de leur fertilité, l’utilisation excessive de l’eau sont autant de facteurs qui amenuisent les ressources naturelles et leurs capacités à produire des aliments. »

    Le modèle d’agriculture que nous proposons sur nos sites insiste sur l’importance que jouent le respect des sols et de la biodiversité dans les rendements et dans la qualité de la production. Aussi, les infrastructures que nous installons sont faits de matériaux durables et écologiques.

    « Les émissions ont augmenté plus rapidement entre 2000 et 2010 que durant chacune des trois décennies précédentes. »

    Lutter contre le réchauffement climatique est une responsabilité de génération, Canaan Land sensibilisent les communautés rurales aux risques environnementaux. 

    « Entre 2010 et 2015, le monde a perdu 3,3 millions d’hectares de zones forestières. Les femmes rurales en situation de pauvreté dépendent notamment des ressources collectives et sont particulièrement touchées par cette perte. »

     La Côte d’Ivoire a perdu 90% de ses fôrets durant les 50 dernières années. Nous luttons contre la déforestation en plantant des arbres le long de nos parcelles. Une pratique qui aussi des effets positifs sur nos récoltes selon la logique de la permaculture. Nous pensons toujours nos sites d’exploitation en fonction de leurs environnements.